Boulangerie -Délifrance – Ses croissants en Tchéquie!

Croissants

Pour ma part, passionnée par les langues et par l’interculturel, j’ai toujours rêvée de faire de l’international. Evidemment, les contraintes de prendre un avion très tôt le matin ne me conviennent pas, ayant à mon actif une “tribu” d’enfants.. En fait, il s’agit d’un enfant de 8 ans, une fille. Mais une fille qui a son caractère et une certaine détermination !

 

Ayant visité la Californie lors de mon voyage de noces, j’avais constaté à l’époque en 2009, l’existence de réseaux de boulangeries installées dans le port de San Francisco..! La boulangerie Boudin et ses mémorables croissants m’ont transporté un moment à Paris et aussi j’avais rencontré quelques “sea lions” dont je vous livre quelques photos si vous avez la chance de visiter la Californie ! J’avais même “nagé” proche de certains:).. Mais il ne faut pas trop réfléchir sinon on ne fait rien..Revenons à notre sujet :

Boulangerie – Pâtisserie : Comment faire de l’international ?

Pourquoi la Tchéquie pour Délifrance ?

Dans la zone PECO, la République tchèque est un endroit très touristique. De plus, il ya une attente en locale de manger moins manger et de manger moins gras..C’est pourquoi Delifrance s’y est implanté…

Dans quelles villes s’implanter ?

Ostrava, Bratislava en Slovaquie..

La première recherche pour ce groupe est aussi de s’adapter au marché local en ne pensant pas global, loin du consommateur de Paris.Par exemple, faire un sandwich salé comme sur cette image. Ils préparent également des reçettes “made in France”, au caractère des fêtes locales, en les adaptant..

 

Cuisine méditerranéenne : crêpes farcies au fromage et aux épinards — Photo

Il y a une vraie stratégie des grands moulins de Paris : Tout ce qui est produit en europe est fabriqué à partir de farine française et hors europe, on utilise la farine locale.. Avis aux bons entendeurs! Les gérants de franchise ont bien sûr leurs mots à dire! On n’élimine pas Paris et “the french kiss”, puisque tous les produits phare ( viennoiserie, croissants.. sont importés de Delifrance afin que le consommateur se retrouve transporté à Paris le temps d’un voyage..

Il faut s’adresser à la Chambre de Commerce franco-tchèque afin de gérer au mieux votre implantation. Elle apporte une vraie aide sur la recherche de partenaires en Tchéquie ! Autant la consulter!

Suivez-nous sur notre blog Esculape Athena Traductions en vous y abonnant !

.

Boulangerie : Les règles à respecter pour ouvrir un commerce (à New-York, en Chine.. par exemple).

  • S’adapter, toujours s’adapter au climat, à la langue, aux traditions locales. La Maison Kayser, à New-York emploie quatre employés à New york, là où en France, elle emploierait 2 personnes.En effet, il parait que les boulangers new-yorkais ont moins d’expérience..et il y a moins de jours de fermeture.
  • S’adapter également aux ingrédients sur place.. La farine new-yorkaise comporte plus de protéines qu’en France. On suppose qu’on la fabrique avec des OGM. Il faut aussi importer du beurre de France.. Cela coûte cher à la maison Kayser, faute d’avoir trouvé un bon partenaire locale.
  • Le prix de la farine à NY est plus cher qu’en France : cela augmente les coûts de production !
  • La vente et la notion du “consommé sur place” tient plus sa place aux Etats-Unis qu’en France. Les américains adorent s’asseoir et de restaurer en famille. J’avais moi-même constaté lors de mon voyage en Californie des goûts assez sophistiqués, pour dîner plus tôt, pour s’habiller chic et vêtir de beaux vêtements..Les londoniens devraient s’en inspirer, mais ce n’est que mon opinion.

Ouvrir une boulangerie en Chine, gage d’un VRAI succès ?

Contrairement à l’europe, le marché de la boulangerie est loin d’être “mature”. Il fait redorer le le “blason” du fait de problèmes de farines périmées, liées à des scandales.. La pâtisserie est, quand à elle, en libre-service. On y trouve plus des pains de mie, aromatisés à la noix, ..

La majorité des boulangeries est d’origine asiatique fonctionnant aussi avec des produits importés ( croissants, viennoiserie..). Il y a de plus en plus d’expatriés, étudiante. Il y a donc une place à se faire là-bas face à cette population d’expatriés.Il y a, de plus un engouement des chinois vers des produits offrant plus de beurre. Avis aux amateurs ! Une place au soleil à se construire en Chine ! Le nombre de personnes là-bas, l’augmentation du revenu moyen et le goût pour ces produits occidentaux sont une opportunités pour les boulangeries françaises !

Boulangerie : Les règles du succès d’une telle opération en Asie !

  • Le gage de l’association avec un partenaire locale, est sans doute la voie du succès.
Rodolphe Landemaine, propriétaire de 12 boulangeries à Paris, d’une boutique
à Tokyo ; Yoshimi , son épouse qui parle la langue du japon lui a ouvert des portes
au Japon ! Il faut, bien sûr s’adapter au droit du travail. S’associer est également
un bon moyen !
  • Il faut également adapter les produits : certains produits se vendent mieux à certains endroits du globe qu’ailleurs. Par exemple, le thé vert reste un incontournable au japon, le croissant aux amandes est plus apprécié aux Etats-Unis.
  • Etre présent régulièrement sur place est un gage de succès : Rendre visite à ses équipes, former ses vendeurs, fait partie d’un programme de coaching de son personnel! On dit toujours “loin des yeux, loin du coeur”. C’est comme ces patrons qui s’imaginent diriger leur société française depuis les Etats-Unis. Je pense à une société dans le recrutement assez connue. Ils finissent par oublier le marché, les tendances du marché, et le coaching de leur équipe de vente.
  • D’autres, comme Gontran Cherrier, installé à Paris, Asie, Australie essaye de trouver au maximum les ingrédients sur -place afin de se faciliter la vie..Mais c’est son choix ! Si cela vous mets en appétit, visiter son site : https://www.gontran-cherrier.com/fr/

Les freins pour l’implantation d’un réseau de boulangeries et pâtisseries aux USA :

  • Obtenir un prêt n’est pas réputé chose facile aux Etats-Unis notamment pour les petites entreprises.Vous pourrez lire mon article sur le parcours d’une française ayant repris ses études ci-dessous.
  • Les travaux avant l’ouverture de sa boulangerie : être insistant si on veut que les choses avancent..
  • Trouver du personnel qualifié : une VRAIE difficulté !
  • Attention aux règles d’hygiène différentes aux USA qu’en France ( aux USA, il faut stocker les œufs au réfrigérateur, contrairement aux lois françaises.
  • La banque : une Vrai épreuve ! Difficile d’avoir des prêts au démarrage sans l’appui d’un partenaire sur place. Contrairement à la France, c’est plus simple d’en avoir une fois l’affaire lancée..

 

🧐👨‍🎓👨‍🔬 Lire également les articles phares sur :

Suivez-nous sur https://esculapeathenatraduction, agence de traduction spécialisée dans la traduction liée à la santé. Consultez nos services de traduction.

Valérie Béranger-Baixas

Valerie Béranger

Documentaliste à mes débuts, française j'ai évolué par la suite dans le domaine du recrutement ( 12 ans). Passionnée de langues depuis toujours, je souhaite vous aider à fiabiliser vos traductions techniques,marketing, réglementaires, export.. Comme tous, vous n'avez pas beaucoup de temps! Aussi, confiez-nous vos traductions ! Traduire autrement dans les sciences de la vie !

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Enjoy this blog? Please spread the word :)

RSS20
Follow by Email
YouTube
YouTube
LinkedIn20
LinkedIn
Share

Offre spéciale pour les nouveaux clients d'Esculape Athena Traductions

 

Réductions sur vos traductions en Sciences de la vie

Esculape Athena traductions offre 15 % réduction sur vos traductions jusqu’à fin novembre 2020! Rejoignez gratuitement notre club VIP pour en bénéficier !